Centre de ressources Unions commerciales
La CCI de Lyon au service des commerçants,
des unions commerciales et des fédérations.
Communiquer et Animer une union commerciale

Les cartes de fidélité

Pour conserver le dynamisme d’un pôle commercial, il est plus simple de fidéliser la clientèle existante que d’attirer de nouveaux clients.



Fidéliser la clientèle

Le sentiment positif du client vis-à-vis d’un commerce est la première étape vers la fidélisation. Il doit donc se sentir considéré et satisfait. Plus le client sera satisfait, plus il véhicule une idée positive du commerce.

Le bouche à oreille a d’ailleurs un impact important sur le dynamisme d’un commerce.
Il faut savoir qu’un client insatisfait parle du commerce en question à deux fois plus de personnes qu’un client satisfait.

C’est pour cette raison que même lorsqu’un client est considéré comme fidèle, il est nécessaire de continuer à le contenter.

Il est reconnu que dans une majorité de commerces, une petite partie de la clientèle rapporte la majorité du chiffre d’affaires. Il est donc capital que cette clientèle reste fidèle.
Un bon moyen de fidéliser la clientèle est de la récompenser.
Pour cela, il est possible de proposer des articles à un prix inférieur au prix affiché à partir du moment où le client a atteint un certain niveau d’achats. Il est conseillé de faire connaître ce système à toute la clientèle.

Pour conserver le dynamisme d’un pôle commercial, il est plus simple de fidéliser la clientèle existante que d’attirer de nouveaux clients.
Un système de cartes de fidélité peut être partagé entre plusieurs commerçants.La carte devient alors pour eux un élément commun.


Mettre en place une carte de fidélité

Contrairement aux chèques cadeaux, la carte de fidélité ne s’adresse pas à un public en particulier car elle peut être obtenue par tout client qui en fait la demande.

La carte de fidélité ne concerne pas une zone en particulier, mais plusieurs commerces, qui peuvent appartenir à des zones commerciales différentes. Il faut donc présenter le projet aux commerçants et déterminer quels sont les magasins participants.

L’ensemble des coûts (frais de gestion, communication, coûts cachés etc.) doit être déterminé avant de chercher les moyens de financement nécessaires.

Les différentes fonctions de la carte doivent être choisies au plus tôt. Une carte de fidélité peut avoir de nombreuses utilités comme le stationnement, le paiement des achats, ou simplement pour obtenir des remises.

Une réflexion sur une rubrique internet dédiée à la carte de fidélité est intéressante, dans la mesure où certains clients apprécient de consulter sur le net le total de points acquis.

Un plan de communication doit être réalisé, afin de faire la publicité des cartes auprès d’un maximum de consommateurs. Pour cela il est possible de se faire aider par une agence de communication. Celle-ci peut d’ailleurs donner de précieux conseils quant à la présentation visuelle de la carte.

Compte tenu des investissements nécessaires au lancement d’une carte de fidélité, il est judicieux de prévoir les services et la communication à mettre en oeuvre tout au long du projet mais aussi d’anticiper la fin du dispositif.

La carte de fidélité collective est une méthode de fidélisation typique et efficace. Il est cependant important de maîtriser le temps passé à sa mise en place et les coûts cachés que cela entraîne.
Il est capital de réfléchir aux moyens de communication et de promotion à mettre en oeuvre, mais aussi aux avantages qu’elle apporte au client qui la détient.
FNCV : les cartes de fidélité collectives

Exemples de cartes de fidélité


Fiche technique - Carte de fidélité +++


        

Dans la même rubrique


04 72 40 58 58
(0,12 € TTC / min)
lyon.cci.fr